Décès de Jean Barthe dit "Jeanjean"

(Uniquement consacré aux évènements de la vie des treizistes : naissance-mariage-décès).

Modérateur : Mod. sphynx

polo66
Coupeur de citron
Messages : 86
Enregistré le : 08 janv. 2009, 14:04

Décès de Jean Barthe dit "Jeanjean"

Messagepar polo66 » 03 déc. 2017, 12:27

une légende du Rugby à XIII et à XV vient de nous quitter :

http://www.lindependant.fr/2017/12/03/l ... 075947.php

Condoléances

Avatar de l’utilisateur
catharexiii
Senior
Messages : 1588
Enregistré le : 02 juil. 2008, 09:21
Localisation : sur le Mont Alaric

Re: Décès de Jean Barthe dit "Jeanjean"

Messagepar catharexiii » 03 déc. 2017, 13:06

RIP
La reconnaissance est une maladie du chien non transmissible à l'homme

jeannot13
Junior
Messages : 649
Enregistré le : 25 déc. 2011, 14:50

Re: Décès de Jean Barthe dit "Jeanjean"

Messagepar jeannot13 » 03 déc. 2017, 14:28

Lors de leur AG annuelle tenue hier à Maques,les Anciens de St Jacques XIII lui ont rendu hommage en observant une minute de recueillement.

Avatar de l’utilisateur
ego scriptor
Coach
Messages : 4920
Enregistré le : 25 mai 2009, 10:28
Localisation : 66
Contact :

Re: Décès de Jean Barthe dit "Jeanjean"

Messagepar ego scriptor » 03 déc. 2017, 16:05

Un grand joueur, tous rugbys confondus, solide et élégant à la fois.
Un des derniers grands noms du 15 a avoir réussi une très belle carrière à XIII.
Condoléances.

pennavaire
Junior
Messages : 577
Enregistré le : 07 nov. 2008, 21:36
Localisation : 11300 Cepie

Re: Décès de Jean Barthe dit "Jeanjean"

Messagepar pennavaire » 03 déc. 2017, 20:24

d'évoluer à tous les postes du pack, est décédé ce samedi 2 décembre à Villemoustaussou (Aude) à l'âge de 85 ans.
Partager sur Facebook Tweeter Google+
1 partages

Le troisième-ligne aile Jean Barthe contre l'Ecosse lors du Tournoi des 5 Nations 1959, à Colombes. (L'Equipe)
Ce troisième-ligne aile fut le premier décathlonien du pack tricolore. Ceux qui suivirent la voie qu'il avait ouverte se nomment Jean-Claude Skrela (dans les années 70) et Olivier Magne entre 1997 et 2007. Jean Barthe était un athlète (1,90 m, 90kg) comme jamais le XV de France n'en avait connu avant lui. Nous sommes dans les années cinquante. Celles du grand Lourdes de Jean Prat, avec lequel il est champion de France en 1956, 1957 et 1958. Rapide, inépuisable, solide à l'impact, à la fois rude défenseur et parfait soutien offensif à l'intérieur de ses trois-quarts, Jean Barthe est le parfait pendant de «Mister Rugby». Puis, à 27 ans, en pleine gloire et après seulement 26 sélections, il signera des contrats lucratifs chez les treizistes (Roanne, Saint-Gaudens, Carcassonne), histoire de faire fructifier son renom. Il est considéré, avec Max Rousié, Puig-Aubert et Jean Galia, comme l'un des grands transfuges français du XV au XIII.

Né à Lourdes le 22 juillet 1932, initié au rugby dans la cour de récréation de l'école primaire, celui que ses partenaires surnommaient «Jeanjean» devint rapidement le premier choix des sélectionneurs à l'aile de la troisième-ligne sous l'ère Jean Prat (1954-1955) puis aux côtés de Lucien Mias (1958-1959), avant d'être nommé capitaine à son tour, en 1959 face à l'Angleterre, à Twickenham. Mais il n'était pas fait pour commander : servir les autres lui convenait parfaitement. Vingt-deux fois sélectionnés dans l'équipe de France à XIII avec laquelle il disputa la Coupe du monde en 1960, il reste aujourd'hui encore le seul joueur à avoir été capitaine de la sélection nationale dans les deux codes.


Ici avec le maillot de Roanne, en compagnie de la légende treiziste Puig-Aubert, son adversaire du jour. (L'Equipe)


Retourner vers « OMNES VULNERANT, ULTIMA NECAT »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités